Une vidéo obsédante montre des marins indonésiens chantant à bord d’un sous-marin des semaines avant qu’il ne coule

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:101 Minute, 16 Second

La vidéo diffusée en ligne lundi montre plusieurs membres de l’équipage en uniforme du KRI Nanggala-402 chantant «Sampai Jumpa», un tube indonésien dont le titre se traduit par «Au revoir», L’AFP a rapporté. Assis au milieu d’eux, le commandant du navire, le lieutenant-colonel Heri Oktavian, gratte une guitare acoustique.

«Même si je ne suis pas prêt à te manquer, je ne suis pas prêt à vivre sans toi», chante le groupe.

Un porte-parole de l’armée indonésienne a déclaré à l’AFP que la performance avait été enregistrée à l’origine comme un hommage au revoir au commandant sortant du corps sous-marin. Vue après la mort des marins à des centaines de mètres dans la mer de Bali, elle est devenue une coda élégiaque à une recherche qui a captivé le monde et n’a trouvé aucun survivant.

Des images sous-marines capturées par un véhicule télécommandé ont montré l’épave du sous-marin dans le détroit de Bali à une profondeur de 838 mètres, ont déclaré dimanche des responsables. Une équipe de recherche et de sauvetage a trouvé des débris, notamment un gouvernail vertical, une ancre et des gilets de sécurité.

« Sur la base des preuves authentiques, nous confirmons que le KRI Nanggala a coulé et que tous les membres d’équipage sont tombés », a déclaré dimanche le maréchal en chef de l’Air Hadi Tjahjanto lors d’une conférence de presse.

L’annonce est intervenue un jour après que la marine indonésienne a déclaré que le navire avait presque certainement coulé. Les responsables ont déclaré samedi que les sauveteurs avaient trouvé débris flottant dans le détroit de Bali près du dernier emplacement connu du Nanggala.

L’amiral Yudo Margono, chef d’état-major de la marine, a déclaré que les images sous-marines montraient que le sous-marin s’était divisé en trois parties: la coque, la poupe et les «parties principales». Il a exclu une explosion qui, selon lui, aurait été détectée par sonar.

Tjahjanto a déclaré que le gouvernement indonésien travaillerait avec le Bureau international de liaison pour l’évacuation et le sauvetage sous-marins pour récupérer les débris. Margono a déclaré que la marine enquêterait sur la cause pour qu’un tel incident «ne se produise pas à l’avenir».

Tjahjanto a présenté ses condoléances aux familles des membres d’équipage et a déclaré qu’ils seraient honorés à titre posthume. Le ministre de la Défense Prabowo Subianto a également exprimé sa tristesse.

«Tous les membres d’équipage tombés au combat étaient les meilleurs hommes du pays», a déclaré Subianto. «Je crois que leur dévouement ne sera pas vain.»

Dans une allocution à la nation lundi, le président indonésien Joko Widodo a adressé sa sympathie aux familles et a déclaré que le gouvernement paierait pour l’éducation des enfants des défunts membres de l’équipage, Yahoo News a rapporté.

Les hommages aux marins décédés ont afflué dimanche et lundi alors que la nation pleurait. Des professeurs de la S.Rajaratnam School of International Studies ont honoré Oktavian, qui a obtenu une maîtrise à l’école, dans un message Facebook sur la page des anciens de l’école. Ils l’ont décrit comme un «étudiant populaire» avec une «forte personnalité», un «leader attentionné» qui était «une figure inspirante pour ses collègues marins».

Les responsables ont déclaré la semaine dernière que le l’approvisionnement en oxygène du sous-marin fonctionnerait tôt samedi. L’annonce de dimanche a supprimé le dernier espoir pour les familles qui ont prié que leurs proches puissent être découverts vivants.

Le sous-marin effectuait un exercice d’entraînement mercredi quand il disparu dans les eaux au nord de l’île indonésienne de Bali. Il a tiré deux torpilles dans le détroit de Bali dans le cadre d’une simulation de guerre, a perdu le contact et n’a jamais refait surface, ont indiqué les autorités.

La mission de recherche et de sauvetage a attiré des navires de Malaisie et de Singapour et de l’aide de l’Australie, des États-Unis, de l’Inde et d’autres pays. Les sauveteurs ont trouvé mercredi un déversement d’hydrocarbures près de l’endroit où le navire avait plongé, ce qui aurait pu être un signal de l’équipage.

Le sous-marin était l’un des cinq exploités par l’armée indonésienne. Il a été construit dans les années 1970 et réaménagé en 2012, selon les médias.

L’Indonésie, le plus grand archipel du monde avec plus de 17 000 îles, a affronté des navires chinois près des îles Natuna ces dernières années. A deux semaines affrontement en mer de Chine méridionale en décembre 2019, l’Indonésie a déployé des navires de guerre et des avions de combat pour chasser les bateaux de pêche chinois.

Ce rapport a été mis à jour.



#Une #vidéo #obsédante #montre #des #marins #indonésiens #chantant #bord #dun #sousmarin #des #semaines #avant #quil #coule

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *