Une distraction de 11 milliards de dollars pour les ambitions chinoises en matière de puces

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 24 Second

Mais deux problèmes viennent à l’esprit lorsqu’on examine cette importante allocation de capital. Premièrement, il faudra deux à trois ans pour que ces usines soient opérationnelles, date à laquelle la pénurie actuelle sera atténuée, ce qui entraînera probablement une baisse des prix. Le manque d’autosuffisance de la Chine en matière d’équipements, de matériaux et de logiciels requis pour fabriquer des puces compliquera davantage l’expansion de la capacité. Deuxièmement, le rêve de la Chine n’est pas d’être une puissance mondiale en composants qui éliminent l’eau de votre voiture. Elle veut concevoir et fabriquer les puces qui conduisent un véhicule de manière autonome. En juin, Pékin a nommé le vice-Premier ministre Liu He comme nouveau tsar des puces, ce qui montre à quel point le président Xi Jinping prend au sérieux la tâche de créer un secteur des semi-conducteurs de premier plan dans son pays. Malgré l’injection d’au moins 51 milliards de dollars dans deux fonds distincts depuis 2014 pour aider les acteurs nationaux à rattraper leurs concurrents étrangers, peu de progrès ont été réalisés pour combler l’écart. Pour cela, les ingénieurs doivent se concentrer sur des produits de pointe et de niche qui se vendent des centaines de dollars, pas des composants du marché de masse qui vont pour des centimes. Le joueur chinois de véhicules électriques Xpeng Inc., par exemple, utilise des puces d’intelligence artificielle du designer américain Nvidia Corp. qui se vendent jusqu’à 999 $ pièce, tandis que les pièces qui contrôlent l’écran d’une voiture coûtent 1 $. TSMC fabrique les meilleurs semi-conducteurs de Nvidia ; SMIC produit des articles tels que des contrôleurs d’écran, entre autres produits moins avancés.

#Une #distraction #milliards #dollars #pour #les #ambitions #chinoises #matière #puces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *