Un diffuseur de l’Oklahoma blâme la glycémie pour insulte raciale dirigée contre une équipe de basket-ball féminine

Vues: 25
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 42 Second

Le diffuseur, identifié par The Frontier comme étant Matt Rowan, possède OSPN, la plateforme de diffusion en direct qui a diffusé le match de jeudi.

«J’espère que Norman se fera botter le cul», a-t-il déclaré avant de se lancer dans une tirade qui impliquait plusieurs blasphèmes et le commentaire raciste.

Le garde normand Myka Perry, une recrue de Floride, a qualifié les commentaires de «irrespectueux et dégoûtants» dans un publication sur les réseaux sociaux, ajoutant: «C’est pourquoi nous nous agenouillons. J’adore mes sœurs et cela nous rend encore plus forts. Vous faites partie du problème. »

L’Oklahoma Secondary School Activities Association (OSSAA), l’organisation sportive de l’État qui a engagé les annonceurs par le biais de la NFHS pour le tournoi d’État, a déclaré qu’elle avait été «informée que des commentaires très offensants et inappropriés avaient été faits lors de la diffusion en direct de la NFHS» et qu’elle avait a tiré l’équipe de diffusion.

«Au nom du réseau NFHS et de l’OSSAA, nous nous excusons sincèrement que cela se soit produit lors de l’un de nos événements. Alors que nous enquêtons actuellement sur l’incident, cette équipe ne fera plus de matchs pour le reste de nos championnats », a déclaré le directeur exécutif David Jackson dans un déclaration. «Ce genre de comportement ne sera jamais toléré par quiconque représentant la NFHS ou l’OSSAA. Les éliminatoires des tournois d’État sont un moment privilégié pour nos écoles, leurs élèves et leurs communautés [sic], et tout ce qui est contre-productif pour les activités basées sur l’éducation sera traité immédiatement et de manière appropriée. Nous ferons d’autres commentaires à la fin de notre enquête. »

Le réseau NFHS a déclaré qu’il «enquêtait de manière agressive sur l’incident et s’assurera que toute personne responsable n’aura aucune relation avec le réseau NFHS à l’avenir. En réponse aux questions concernant l’identité du radiodiffuseur qui a fait les commentaires, il a renvoyé le Washington Post à sa déclaration antérieure.

«J’ai fait des commentaires inappropriés et racistes en pensant que le micro était éteint; cependant, permettez-moi de déclarer immédiatement que ce n’est pas une excuse, de tels commentaires n’auraient jamais dû être prononcés », a déclaré Rowan dans le communiqué.

«Je vais dire que je souffre de diabète de type 1 et que pendant le match, mon taux de sucre a augmenté. Bien que je n’excuse pas mes remarques, il n’est pas inhabituel lorsque mon taux de sucre monte en flèche que je deviens désorienté et que je dis souvent des choses qui ne sont pas appropriées ainsi que blessantes.

«Je présente mes plus sincères excuses pour les commentaires inappropriés et j’espère pouvoir obtenir le pardon. Je m’excuse spécifiquement auprès de l’équipe de basket-ball des filles de Norman High School, de leurs familles, de leurs entraîneurs et de tout leur système scolaire.

Norman High a ensuite battu Midwest City en quart de finale jeudi. Sa demi-finale contre Tulsa Union sera retransmise en direct sur Norman Sports TV.

Rick Cobb, le surintendant des écoles publiques de Mid-Del, qui comprend Midwest City, a déclaré dans un déclaration il espère que l’OSSAA examinera «tout contrat futur [NFHS] ont pour la diffusion des activités scolaires »dans l’Oklahoma.

Clark a déclaré qu’elle avait été en contact avec les parents des joueurs et qu’elle prévoyait une assemblée publique avec «les jeunes de Norman, afin que nous puissions apprendre comment cet incident les a touchés et entendre directement de nos enfants comment nous pouvons améliorer notre communauté à l’avenir.

Le surintendant des écoles publiques de Norman Nick Migliorino a réitéré son soutien aux joueurs dans un déclaration le vendredi.

«Nous condamnons et ne tolérerons pas les paroles et attitudes dégoûtantes de ces annonceurs. Ce type de discours de haine n’a pas sa place dans notre société et nous sommes scandalisés qu’il soit dirigé contre n’importe quel être humain, et en particulier contre nos étudiants », a-t-il déclaré.

«Nous soutenons pleinement le droit de nos étudiants à la liberté d’expression et notre objectif immédiat est de soutenir ces filles, leurs entraîneurs et leurs familles, en particulier nos étudiants noirs et notre personnel d’entraîneurs. Il est tragique que le travail acharné et les compétences de cette équipe soient éclipsés par les paroles ignobles et malignes de ces personnes. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour soutenir et améliorer notre équipe et toutes les personnes touchées par cet incident. »



#diffuseur #lOklahoma #blâme #glycémie #pour #insulte #raciale #dirigée #contre #une #équipe #basketball #féminine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *