‘Two-Way Mirror’, par Fiona Sampson critique de livre

Vues: 10
0 0
Temps de lecture:48 Second

Cela aurait plu à Ba, car elle était fascinée par l’idée de parler aux morts, et, à bien des égards, comme le précise Sampson, c’est la quête impossible du biographe, engager les morts, leur poser des questions et écouter. pour une réponse. Le « vrai sujet » d’un portrait, écrit-elle, « n’est peut-être pas un personne autant qu’un rencontrer entre deux personnes, l’artiste et son sujet. Et c’est exactement ainsi que se lit « Two-Way Mirror », comme un échange vivement dessiné entre un poète vivant et un poète mort. Sampson pose des questions auxquelles Barrett Browning répond parfois. Parfois, bien sûr, elle ne le fait pas, mais les questions de Sampson incitent le lecteur à tourner la page, car nous voulons savoir quelles pourraient être les réponses. Tout au long de ce livre magique et fascinant, Sampson nous montre que nous aussi, nous pouvons parler aux morts, ou, à tout le moins, nous pouvons écouter leurs paroles.

#TwoWay #Mirror #par #Fiona #Sampson #critique #livre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *