Trea Turner est blessée à la suite d’une contusion à l’avant-bras après avoir été frappée par balle dans la défaite de Nats

Vues: 9
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 9 Second

« Nous verrons si nous pouvons réduire un peu le gonflement demain », a déclaré Martinez après le match, ajoutant que les radiographies initiales étaient négatives. «Mais il a l’impression qu’il pourrait y aller [against the Toronto Blue Jays on Tuesday]. Nous verrons comment il va. C’est son bras de tête pour se balancer, alors il a pris quelques balançoires dans la cage et ça s’est raidi contre lui.

Les Nationaux sont 3-2 depuis Juan Soto est allé sur la liste des blessés avec une épaule gauche tendue mardi. Il est difficile d’imaginer le même succès mesuré s’ils doivent également jouer sans Turner. L’arrêt-court, au bâton .274 avec quatre circuits et cinq buts volés, est leur deuxième meilleur frappeur, derrière Soto. Et la profondeur de champ intermédiaire du club est moins inspirante que ses extraterrestres supplémentaires. Andrew Stevenson et Yadiel Hernandez sont intervenus en l’absence de Soto. Tout match manqué pour Turner pousserait Jordy Mercer ou Hernán Pérez dans l’alignement. De plus, dans l’ensemble, les Nationaux sont déjà assez blessés.

Au plus tôt, Soto peut revenir affronter les Marlins de Miami vendredi à Washington. Le starter Stephen Strasburg reste sur la liste des blessés avec une inflammation de l’épaule droite. Jon Lester, un autre partant, reste sur l’IL liée au coronavirus après avoir été testé positif ou avoir été exposé à un coéquipier infecté fin mars. Secouriste Wander Suero est mis de côté avec une déformation oblique gauche. Le soulagement Will Harris se remet de l’inflammation de la main droite qui provoque un gonflement chaque fois qu’il lance.

Mettez Turner dans ce groupe? Une commande en difficulté n’a pas besoin d’un autre barrage routier.

Washington a été exclu de cinq de ses 19 premiers matchs. Il n’a marqué qu’un seul point sur deux autres. Depuis que Soto est allé à l’IL, le club a six coups sûrs supplémentaires en cinq matchs. La sécheresse offensive est une combinaison de mauvaises performances et de malchance. Mais pour le moment, la santé est le plus gros défaut des Nationals (8-11).

Dimanche matin, avant le match en caoutchouc dans le Queens, Martinez a fourni des mises à jour sur le peloton blessé. Les protocoles de coronavirus ont empêché tous les joueurs non actifs et non-taxis de se rendre à New York. Martinez a donc suivi l’entraîneur vidéo et athlétique Greg Barajas, qui est retourné travailler avec Soto, Strasbourg, Suero, Lester et Harris sur le site alternatif de l’équipe à Fredericksburg.

Soto a démarré un tee samedi et reprendra les activités lundi. Strasbourg a jeté 120 pieds sur un sol plat ce week-end, un bon signe après avoir atteint environ 80 pieds la semaine dernière. La dernière étape de Suero consiste à lancer des exercices sans balle. Harris et Lester ont affronté les frappeurs à Fredericksburg dimanche; lorsque Martinez s’est adressé aux journalistes après Défaite 4-0, il n’avait aucune information sur la sortie simulée de l’un ou l’autre des lanceurs.

Lester devait lancer six manches et environ 90 lancers. Cela pourrait être l’une des dernières cases à cocher avant de rejoindre l’équipe. Avec lui et Strasbourg sur le plateau, les Nationals ont utilisé une rotation à quatre de Joe Ross, Patrick Corbin, Max Scherzer et Erick Fedde (dans cet ordre) depuis que Strasbourg a raté un départ le 18 avril. Cela continuera cette semaine, au moins. pour commencer, lorsque Scherzer et Fedde affrontent les Blue Jays pour une série de deux matchs à Dunedin, en Floride.

Un personnel en désavantage numérique n’a pas encore craqué. Un tas de jours de congé ont aidé. La formation, cependant, ne peut pas se permettre de perdre une deuxième étoile.

#Trea #Turner #est #blessée #suite #dune #contusion #lavantbras #après #avoir #été #frappée #par #balle #dans #défaite #Nats

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *