Tom Wilson des Capitals s’apprête à revenir contre les Rangers après sept matchs de suspension

Vues: 22
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 42 Second

Le joueur de 26 ans sait – comme il l’a exprimé après ses quatre précédentes suspensions au cours de sa carrière de huit ans dans la LNH – qu’il ne peut pas se mettre dans des situations qui pourraient entraîner des mesures disciplinaires. La physicalité fait partie du jeu de Wilson, mais il a insisté sur le fait qu’il continue de s’adapter.

«Je ne peux pas manquer sept matchs. Je ne peux pas manquer un match », a déclaré Wilson vendredi avant le match de Washington contre les Rangers de New York. «Je dois être dans l’alignement. Lorsque vous regardez autour de la ligue, il se passe beaucoup de choses différentes. Il y a une certaine confusion. … J’ai été physique toute ma vie. C’est en moi. Cela est né en moi.

«Je vais toujours essayer d’être un joueur physique, mais pour le moment, je dois juste continuer à développer mon offensive et à participer à l’offensive et aider l’équipe à gagner et évidemment être plus prudent pour m’assurer que je ne me mets pas en jeu. ces endroits.

Wilson était suspendu pendant sept matchs pour avoir abordé le défenseur des Bruins de Boston Brandon Carlo le 5 mars. Wilson est éligible pour revenir samedi dans le deuxième match consécutif des Capitals contre les Rangers.

Wilson a porté le coup dur à Carlo dans le Défaite 5-1 des Capitals aux Bruins de Boston. Carlo a été hospitalisé pendant la nuit, a subi ce que l’équipe a appelé une blessure au haut du corps et n’a pas joué depuis. Wilson lui a envoyé un texto le lendemain pour s’enregistrer.

«Beaucoup de gens ne me croiraient probablement pas, mais vous ne voulez jamais voir un camarade se blesser», a déclaré Wilson. «Ce sont des joueurs de hockey comme moi, et c’est leur vie et leur gagne-pain. Et quand un mec tombe, ce n’est pas une bonne impression.

Wilson a digéré les rapports des médias et les commentaires des médias sociaux dans les jours qui ont suivi le coup, mais il est passé à se recentrer sur le reste de la saison.

«Les médias sociaux sont un endroit effrayant en ce moment à plusieurs niveaux: le hockey, le monde», a déclaré Wilson. «Ce n’est pas un bel endroit. Ce n’est pas un endroit convivial. Les gens ont l’impression de pouvoir dire ce qu’ils veulent, et ce n’est pas nouveau pour moi. Cela a été là tout au long de ma carrière. Je ne vais donc pas m’asseoir ici et dire que cela me dérangeait énormément. De toute évidence, vous n’aimez pas voir beaucoup de choses dites. Je pense que tout le monde en général peut faire un meilleur travail. »

La ligue a examiné le coup de Wilson sous les critères de l’embarquement plutôt que d’un contrôle illégal à la tête. L’abordage est défini comme un joueur qui vérifie ou pousse un «adversaire sans défense d’une manière qui amène l’adversaire à frapper ou à heurter les planches violemment ou dangereusement.»

Le directeur général des Capitals, Brian MacLellan, a déclaré la semaine dernière sentiment de frustration dans l’organisation après la suspension de Wilson. Les Capitals ont estimé que le coup ne justifiait pas une suspension, ni n’était intentionnel ou flagrant. Le capitaine Alex Ovechkin a appelé les règles qui ont incité la mesure disciplinaire de Wilson « une sorte de blague.« 

« Je pense que le résultat du coup n’est pas ce que vous voulez, et je pense que Tom a peut-être été puni pour cela », a déclaré MacLellan. «… Cette catégorie de la totalité des circonstances est nouvelle. Je vois où ils essaient de s’adapter – était-ce un coup suspendable ou n’était-ce pas un coup suspendable? – dans cette catégorie, et je pense donc que nous en sommes frustrés.

Wilson, son agent et l’Association des joueurs de la LNH ont décidé de ne pas faire appel de la décision de la ligue. Ils estimaient qu’au moment où l’appel aurait pu parvenir à un arbitre neutre, sa suspension aurait pris fin.

La dernière fois que Wilson avait été suspendu, c’était pour un coup de pré-saison de l’attaquant de Saint-Louis Oskar Sundqvist le 30 septembre 2018. L’épaule de Wilson a heurté la tête de Sundqvist et il a été suspendu de 20 matchs. Après son l’interdiction initiale a été maintenue par le commissaire de la LNH Gary Bettman lors d’une audience d’appel, il réduit à 14 jeux par un arbitre neutre. Wilson avait déjà servi 16 matchs au moment où cette décision a été rendue.

«Mon travail consiste à contrôler ce que je peux contrôler», a déclaré Wilson. «Vous ne pouvez pas contrôler ce que le [Department of] La sécurité des joueurs le fait dans d’autres situations. Vous ne pouvez pas contrôler la manière dont les autres joueurs jouent au jeu. Le hockey est un sport très difficile. Chaque jeu est différent, et c’est juste la nature du sport. Cela peut être frustrant de commencer à magasiner et à comparer dans la ligue, mais cela étant dit, j’aime faire face à la réalité de la situation.

Wilson a pu s’entraîner avec l’équipe pendant son interdiction de sept matchs. Washington a une fiche de 6-0-0 sans lui dans l’alignement.

«Une partie de la raison pour laquelle je déteste manquer de temps est que je sens que je ne suis pas là pour aider l’équipe, et quand ils vont là-bas et qu’ils s’occupent des affaires et qu’ils jouent comme ils sont, vous êtes un fier coéquipier et vous êtes extrêmement heureux lorsque l’équipe remporte la victoire », a déclaré Wilson. «Et ils ont joué un excellent hockey.»

#Tom #Wilson #des #Capitals #sapprête #revenir #contre #les #Rangers #après #sept #matchs #suspension

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *