Revue d’art: L’installation «Overboard» d’Andy Yoder – avec 200 «chaussures» sculpturales fabriquées à partir de déchets haut de gamme – prend clairement note du sous-produit du consumérisme: les déchets.

Vues: 10
0 0
Temps de lecture:38 Second

Il y a une tristesse qui mijote sous la surface enthousiaste de ce spectacle. Les baskets, souligne Yoder, sont une sorte d’expression de soi, un «plumage». Comme beaucoup de choses que nous achetons. Ce que nous mangeons, buvons, portons, possédons – nous avons été formés pour nous identifier et identifier notre valeur par eux. Ici, les logos de toutes sortes de biens de consommation – des ordinateurs au champagne – ont été rendus ostensiblement portables, sous forme de baskets. Dans le monde évoqué par cette installation, le consumérisme est ce qui soutient nos pieds, le terrain sur lequel nous nous tenons – et ce monde n’est pas loin de la réalité.

#Revue #dart #Linstallation #Overboard #dAndy #Yoder #avec #chaussures #sculpturales #fabriquées #partir #déchets #haut #gamme #prend #clairement #note #sousproduit #consumérisme #les #déchets

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *