Metro a dépensé près de 1,6 million de dollars pour défendre sa politique publicitaire, selon les archives

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:41 Second

La politique publicitaire de Metro, qui a été mise à jour en 2015, interdit les publicités thématiques contenant des messages politiques, religieux ou de plaidoyer. Le changement visait à éviter à Metro la controverse, mais a néanmoins créé la sienne. L’agence a rejeté les publicités de l’American Civil Liberties Union pour une conférence nationale à Washington, même après que le groupe de défense des droits civiques ait tenté d’atténuer les publicités. Il a rejeté les publicités « Go Vegan » de PETA. Il a accepté, puis rejeté, les publicités faisant la promotion du livre « Dangerous » du militant de droite Milo Yiannopoulos. Il a rejeté une annonce d’une organisation à but non lucratif pour les personnes handicapées appelée Humanity and Inclusion disant, assez simplement, « Embrasser l’humanité et l’inclusion. « 

#Metro #dépensé #près #million #dollars #pour #défendre #politique #publicitaire #selon #les #archives

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *