L’ONU renouvelle le mandat des experts nord-coréens, demande une sonde missile

Vues: 14
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 57 Second

Le Conseil de sécurité s’est réuni pratiquement à cause de la pandémie du COVID-19 et le vote par courrier électronique a commencé après le lancement du missile du Nord jeudi matin. Les États-Unis occupent la présidence du Conseil ce mois-ci et le résultat unanime du vote a été annoncé vendredi après-midi par le vice-ambassadeur américain par intérim Jeffrey DeLaurentis.

La résolution rédigée par les États-Unis prolonge le mandat du groupe d’experts jusqu’au 30 avril 2022 et souligne «l’importance d’évaluations, d’analyses et de recommandations crédibles, factuelles et indépendantes».

Dans leur dernier rapport au Conseil début février, les experts ont déclaré que la Corée du Nord avait modernisé ses armes nucléaires et ses missiles balistiques en affichant les sanctions des Nations Unies, en utilisant des cyberattaques pour aider à financer ses programmes et en continuant à rechercher des matériaux et des technologies à l’étranger pour son arsenal, notamment en Iran.

Le panel a déclaré que «le vol total d’actifs virtuels en Corée du Nord de 2019 à novembre 2020 est évalué à environ 316,4 millions de dollars», selon un pays non identifié. Et les experts ont déclaré que leurs enquêtes ont révélé que les cyberacteurs liés à la Corée du Nord avaient continué à mener des opérations en 2020 contre des institutions financières et des bureaux de change virtuels pour générer de l’argent pour soutenir ses programmes d’armes de destruction massive et de missiles balistiques.

Vendredi matin, lors de la réunion virtuelle du comité de surveillance des sanctions et de la Corée du Nord, où les 15 membres du Conseil de sécurité sont représentés, les diplomates de l’ONU ont déclaré qu’une majorité significative s’est déclarée préoccupée par les dernières violations par Pyongyang des résolutions du Conseil interdisant les lancements de missiles balistiques.

Tous les membres du conseil ont convenu que le groupe d’experts devrait enquêter sur les deux derniers lancements de missiles balistiques jeudi matin, ont-ils déclaré.

Les diplomates, s’exprimant sous couvert d’anonymat car la discussion était privée, ont déclaré que le Conseil de sécurité tiendrait probablement une discussion à huis clos sur les lancements de missiles la semaine prochaine.

Le conseil a imposé des sanctions de plus en plus sévères à la Corée du Nord depuis son premier essai d’explosion d’un dispositif nucléaire en 2006. Il a interdit la plupart des exportations du pays et a sévèrement limité ses importations, essayant de faire pression sur Pyongyang pour qu’elle abandonne ses programmes de missiles nucléaires et balistiques.

Mais le résumé du rapport et certaines conclusions et recommandations clés, obtenus par l’Associated Press, ont clairement montré que la Corée du Nord restait en mesure d’échapper aux sanctions et de développer ses armes et d’importer illicitement du pétrole raffiné, d’accéder aux canaux bancaires internationaux et de mener des «cyberactivités malveillantes». « 

Dans le développement des armes en Corée du Nord, ont déclaré les experts, le gouvernement de Kim Jong Un a produit des matières fissiles – un ingrédient essentiel pour la production d’armes nucléaires – et a entretenu ses installations nucléaires.

«Il a présenté de nouveaux systèmes de missiles balistiques à courte portée, moyenne portée, lancés sous-marins et intercontinentaux lors de défilés militaires», ont-ils déclaré. «Il a annoncé la préparation des essais et de la production de nouvelles ogives de missiles balistiques et le développement d’armes nucléaires tactiques … et mis à niveau son infrastructure de missiles balistiques.»

Copyright 2021 The Associated Press. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou redistribué sans autorisation.

#LONU #renouvelle #mandat #des #experts #nordcoréens #demande #une #sonde #missile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *