Les sceptiques vis-à-vis des vaccins se concentrent à tort sur Israël

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:36 Second

Plus une population est vaccinée, plus nous entendrons parler de vaccinés infectés. Par exemple, disons qu’il y a une communauté qui est vaccinée à 100 %. S’il y a transmission, nous savons que des cas révolutionnaires se produiront. Ainsi, par définition, 100 % des cas d’épidémie seront parmi les vaccinés. Ce sera juste 100% sur un nombre plus petit.

Faites signe à Israël. Ils sont l’un des leaders mondiaux de la vaccination ; 85 % des adultes israéliens sont vaccinés. Supposons donc que nous ayons le scénario suivant :

Avec un taux d’infection chez les vaccinés de 2 % et un taux d’infection de 13 % chez les non vaccinés, cela nous donnerait un taux d’efficacité de 85 %.

#Les #sceptiques #visàvis #des #vaccins #concentrent #tort #sur #Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *