Les fermetures d’écoles ont volé une génération de mobilité ascendante

Vues: 12
0 0
Temps de lecture:42 Second

L’enquête sur l’apprentissage en ligne et hors ligne des écoliers, ou SCHOOL, supervisée par un groupe d’économistes comprenant Jean Dreze et Reetika Khera, met en lumière les plus grands perdants des lock-out : les pauvres. Au niveau familial, l’accès aux smartphones est relativement élevé : 77 % dans les zones urbaines et 51 % dans les villages, exactement ce à quoi on pourrait s’attendre dans un pays qui connaît une sorte de révolution numérique dans un contexte de chute des prix des téléphones portables et des données. Pourtant, même parmi les ménages qui possèdent des appareils connectés à Internet, la proportion d’enfants qui étudient régulièrement en ligne diminue à 31 % dans les villes et à 15 % dans les villages. La prétention du salarié au téléphone l’emporte clairement sur son utilité en tant que dispositif pédagogique.

#Les #fermetures #décoles #ont #volé #une #génération #mobilité #ascendante

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *