Les femmes ont du mal à retourner travailler dans l’économie pandémique. Voici pourquoi.

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:34 Second

Shelly Ortiz, 25 ans, travaille dans la restauration depuis l’âge de 15 ans, mais la pandémie l’a amenée à un point de rupture. Accepter des clients impolis est devenu une question de survie. Les pointes plongées. Beaucoup ont bafoué les mandats des masques et lui ont dit que le virus était un canular, alors même que le nombre d’infections augmentait. Lorsque les hommes qu’elle servait disaient des choses comme: «Baissez votre masque et dites-moi combien je devrais vous donner un pourboire», elle avait l’impression qu’elle n’avait pas d’autre choix que de s’en occuper, dit-elle, de peur de perdre le peu d’argent venant.

#Les #femmes #ont #mal #retourner #travailler #dans #léconomie #pandémique #Voici #pourquoi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *