Les clowns sont effrayants. Parlons d’horreur, de science-fiction et de fantaisie, les livres tirent le meilleur parti des décors du cirque.

Vues: 18
0 0
Temps de lecture:55 Second

Silvia: Il y a beaucoup d’histoires courtes qui se déroulent dans les cirques et les carnavals. «Spurs» de Tod Robbins a servi d’inspiration pour «Freaks» de Tod Browning (1932). Bien que Robert Bloch soit surtout connu pour avoir écrit «Psycho» (1959), il était aussi un écrivain prolifique de nouvelles. «The Double Whammy», publié pour la première fois dans la collection «Cold Chills», met en vedette un employé du carnaval qui est terrifié par le «geek» – l’interprète qui tue des poulets pour un spectacle. Le jeune protagoniste de Robert Aickman est fasciné par une femme transpercée par des lames dans un spectacle de magicien dans «The Swords», de la collection «Cold Hand in Mine». E. Catherine Tobler, une écrivaine fantastique sous-estimée criminellement, a toute une collection d’histoires de cirque intitulée «The Grand Tour», allant de dérangeante à douce-amère. Il y a aussi «Circus: Fantasy Under the Big Top» (2012), une anthologie d’Ekaterina Sedia avec des histoires de Jeff VanderMeer, Genevieve Valentine, Holly Black et Tobler, entre autres.

#Les #clowns #sont #effrayants #Parlons #dhorreur #sciencefiction #fantaisie #les #livres #tirent #meilleur #parti #des #décors #cirque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *