Les arènes de la LNH commencent à rouvrir, envoyant les fans des Caps à la recherche de billets

Vues: 17
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 27 Second

Beaucoup de choses avaient changé depuis qu’elle était dans une arène pour la dernière fois – les masques étaient obligatoires, le bâtiment était rempli à 15% de sa capacité, les lignes vers la salle de bain n’étaient plus et il y avait le bourdonnement statique du faux bruit de foule pompé.

Mais tant de choses étaient toujours les mêmes: l’excitation, la joie, l’anxiété et le stress qui accompagnaient un match typique des Capitals. Et il y avait Licata, 32 ans, et sa meilleure amie en maillot de Washington, criant au gardien de but Ilya Samsonov de revenir dans l’enceinte.

«Je criais après Sammy parce qu’il aime errer et nous effrayer tous à moitié à mort», se souvient-elle. «J’étais juste comme, ‘Entrez dans votre maison!’ « 

Le 7 mars au Wells Fargo Center, Licata était parmi les premiers fans des Capitals à voir leur équipe en personne depuis plus d’un an en raison de la pandémie de coronavirus.

Pour la poignée de fans de Capitals qui ont eu la chance – et qui sont prêts à débourser de l’argent pour des billets sur le marché de la revente – leur expérience a été couronnée par un 3-1 victoire. Environ 3 000 personnes étaient présentes.

«J’ai attendu une année entière pour cela», a déclaré Joseph Muller, 20 ans, un fan des Capitals qui a assisté au match. «Je suis aussi fanatique qu’ils viennent. … Je voulais les voir comme des fous, et pouvoir y aller en sachant que j’étais l’un des premiers fans des Caps à aller voir les Caps jouer cette année, cela signifiait beaucoup.

Un nombre limité de fans sont maintenant dans environ 40 pour cent des arènes de la LNH, mais ils ne sont pas revenus à Washington. Monumental Sports & Entertainment – qui possède les Capitals, Wizards and Mystics – a soumis une demande officielle et un plan pour les fans aux responsables locaux, selon un communiqué de Monica Dixon, une dirigeante de Monumental. Vendredi, il attendait toujours une décision.

Washington est la seule équipe de la division Est sans date fixée pour le retour des fans. Quatre équipes Est – Pittsburgh, Crême Philadelphia, New Jersey et le Rangers de New York – permettre à un petit pourcentage de fans dans leurs arènes. Les trois autres – Boston, Buffle et le Islanders de New York – ont prévu d’accueillir les fans d’ici la fin du mois de mars.

Treize équipes de la LNH ont maintenant des partisans à capacité limitée, et quatre autres prévoient que les partisans reviennent dans un proche avenir, selon le commissaire adjoint de la LNH Bill Daly.

Alors que les Capitals continuent d’attendre le feu vert, leurs fans devront se déplacer pour regarder l’équipe en personne.

Tommy Gibbons, 18 ans, est allé à son premier match des Capitals jeudi – un 5-3 victoire aux Flyers. Le natif de Frederick, dans le Maryland, est allé avec sa mère, qui est une fan des Flyers.

«Je pense que cela en valait la peine, et j’y retournerais certainement», a déclaré Gibbons. «J’ai l’impression d’avoir été gâté maintenant, en voyant [captain Alex Ovechkin] marquer en direct. »

Dans la plupart des villes, la priorité sur le nombre limité de billets a été donnée aux détenteurs d’abonnements. À Philadelphie, l’accès allait d’abord aux détenteurs de billets de saison, puis d’autres fans pouvaient être placés sur une liste d’attente pour les billets, au cas où ils deviendraient disponibles.

Les billets arrachés par les détenteurs d’abonnements ont été rapidement mis sur le marché de la revente. Muller a rafraîchi StubHub plusieurs fois le samedi soir avant le match et a finalement acheté une paire de billets à 3 heures du matin pour 190 $ chacun. Il a également acheté des billets pour le match de jeudi pour 150 $ chacun.

Aidan Riordon, un jeune de 21 ans de Bel Air, dans le Maryland, est également allé avec un ami au match du 7 mars et a dépensé 170 $ chacun pour des billets dans la section 115 – dans la première rangée qui n’a pas été bloquée par la bâche qui crée un espace entre les joueurs et les fans.

« Cela ne valait probablement pas le prix, mais je ne les ai pas vus depuis un an, donc en ce sens cela en valait la peine, car je ne pourrai probablement pas voir beaucoup plus de matchs », a déclaré Riordon. «J’étais juste comme, ‘D’accord, je vais y aller et dépenser l’argent.’ « 

Licata a acheté des billets un peu plus tôt et en a acheté une paire pour 212 $ chacun. Elle a participé à une trentaine de matchs de saison régulière la saison dernière et songe à devenir titulaire d’un billet de saison.

Cependant, il y a eu quelques changements pour les fans. Les parkings du Wells Fargo Center, ainsi que l’arène elle-même, ont ouvert une heure avant chaque match. Les fans se rendaient à une porte assignée et répondaient aux questions de santé avant d’être autorisés à entrer.

Gibbons a dit que la seule fois où il ne se sentait pas en sécurité était quand il était à l’extérieur de l’arène, il faisait la queue pour entrer. Mais tout le monde portait des masques, ce qui réduisait le risque.

«Vous n’aviez à interagir avec personne; vous auriez pu l’éviter », a déclaré Riordon. «Vous auriez vraiment pu éviter n’importe qui si vous en aviez besoin.»

#Les #arènes #LNH #commencent #rouvrir #envoyant #les #fans #des #Caps #recherche #billets

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *