Le retour des talibans, une histoire des droits des femmes afghanes

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 16 Second

Le roi Amanullah Khan, qui a régné pendant une décennie à partir de 1919, a poussé à des réformes de style occidental destinées à moderniser le pays. Inspiré par Mustafa Kemal Ataturk, fondateur et premier président de la République de Turquie, il a introduit une nouvelle constitution qui visait à garantir les droits des femmes comme des hommes. Le mariage des enfants a été interdit, la polygamie découragée et la juridiction des chefs religieux a été réduite. Les femmes n’étaient plus obligées de porter le voile. La reine Soraya, qui a ouvert la première école de filles à Kaboul, est devenue une championne des droits des femmes. Le rythme rapide du changement a été salué à l’étranger mais a secoué les conservateurs dans la société en grande partie tribale, provoquant la révolte. Le roi a finalement été contraint d’abdiquer en 1929. Son successeur, Mohammed Nadir Shah, a abrogé les politiques les plus progressistes, mais le contrecoup a été de courte durée. Zahir Shah, qui a régné de 1933 à 1973 et était le dernier roi d’Afghanistan, a réintroduit de nombreuses initiatives d’Amanullah, bien que plus prudemment. En 1964, les femmes ont aidé à rédiger une nouvelle constitution, qui leur a donné le droit de vote et leur a permis de briguer un poste élu. Ils ont obtenu des emplois, dirigé des entreprises et sont entrés en politique. Les tensions avec les traditionalistes n’ont jamais disparu, mais les femmes ont protesté contre toute atteinte à leurs droits.

#retour #des #talibans #une #histoire #des #droits #des #femmes #afghanes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *