Le NLRB constate que Tesla a violé les règles du travail et ordonne la suppression du tweet d’Elon Musk

Vues: 16
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 33 Second

Tesla a également injustement maintenu une politique interdisant aux employés de communiquer avec les médias, en violation de leur droit de parole «concernant les conflits de travail et les conditions d’emploi», a conclu le conseil. Mais il a également infirmé une conclusion clé de la décision de septembre 2019 de la juge de droit administratif Amita Baman Tracy, concluant que Tesla n’a pas violé le droit du travail fédéral lorsqu’il a déclaré aux travailleurs que rejoindre un syndicat serait futile.

Pourtant, Tesla a reçu l’ordre de demander à Musk de supprimer un tweet de 2018 indiquant: «Rien n’empêche l’équipe de Tesla de notre usine automobile de voter pour le syndicat. Pourrait le faire tmrw s’ils le voulaient. Mais pourquoi payer les cotisations syndicales et renoncer aux options d’achat d’actions pour rien? Notre bilan de sécurité est 2 fois meilleur que lorsque l’usine était UAW et tout le monde reçoit déjà des soins de santé. »

Jeudi après-midi, le tweet était toujours en ligne.

Tesla n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Bloomberg News a été le premier à rapport sur la décision.

Dans le cadre de l’affaire, il a été constaté que Tesla avait introduit des règles exigeant l’autorisation de distribuer des brochures syndicales et de la documentation connexe dans le cadre d’une série d’infractions commises par Tesla et Musk qui violaient les dispositions de la loi sur les relations de travail. Le juge administratif ordonné des recours tels que des arriérés de salaire et la réembauche d’un travailleur licencié, la suppression des dossiers disciplinaires pour un autre et un avis détaillé des violations du travail de Tesla pour les travailleurs de son usine de Fremont, en Californie.

La décision du conseil rendue par trois membres, dont deux républicains, a confirmé ces dispositions de la décision initiale.

#NLRB #constate #Tesla #violé #les #règles #travail #ordonne #suppression #tweet #dElon #Musk

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *