« Le livre de la forme et de la vacuité », par Ruth Ozeki critique de livre

Vues: 11
0 0
Temps de lecture:47 Second

« Chut….Écoutez !», dit Benny Oh au début du nouveau roman de Ruth Ozeki. « C’est mon Livre, et il vous parle. » Son Livre n’est pas le seul ; Benny entend les voix de toutes sortes d’objets inanimés : lampes fluorescentes, grains de café, gobelets en papier, « le bavardage des caisses enregistreuses remplies de toutes ces pièces de métal arrogantes qui pensent qu’elles valent vraiment quelque chose ». Cela a commencé l’année où il avait 12 ans, nous apprend le Livre, l’année où son père est mort dans un accident anormal. Ensemble, parfois dans un contrepoint amusant, le Livre et Benny racontent son voyage au cours de la difficile année 2016, lorsqu’il aura 14 ans. Leur histoire de chagrin, de danger et de tentative de rédemption sert de tremplin à de longues méditations sur l’interdépendance de tous les êtres, la magie des livres, les effets écologiques et spirituels désastreux d’un consumérisme incontrôlé et plus encore.

#livre #forme #vacuité #par #Ruth #Ozeki #critique #livre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *