Le directeur des Jeux olympiques de Tokyo déclare à nouveau que les matchs ne seront pas annulés

Vues: 9
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 54 Second

La question intervient alors que le secrétaire général du parti politique au pouvoir, le LDP, Toshihiro Nikai, a évoqué la possibilité la veille.

« Il y a une variété de préoccupations, mais en tant que comité d’organisation de Tokyo 2020, nous ne pensons pas à annuler les jeux », a déclaré Hashimoto.

Nikai, la personne n ° 2 du parti LDP, a été interrogé jeudi dans une interview si l’annulation était toujours une option.

« Bien sûr », a-t-il répondu, ajoutant que si les Jeux de Tokyo provoquaient une flambée d’infections « il n’y aurait aucun sens à avoir les Jeux olympiques. »

Nikai a tenté de revenir en arrière plus tard, et le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a publié jeudi une déclaration disant qu’il n’y avait «aucun changement dans la position du gouvernement pour tout faire pour réaliser des Jeux olympiques sûrs et sécurisés».

Hashimoto a reconnu l’inquiétude de Nikai et a suggéré qu’elle était probablement partagée par le public japonais. Les sondages montrent que jusqu’à 80% au Japon s’opposent à la tenue des Jeux olympiques pendant la pandémie.

«Le fait qu’il (Nikai) soit concerné est un point que nous devons prendre au sérieux à Tokyo 2020», a-t-elle déclaré. «Son commentaire nous a rappelé à quel point il était fastidieux pour nous de nous sentir confiants ou d’être pleinement préparés pour livrer les matchs.»

Les cas de COVID-19 ont augmenté à travers le Japon. Malgré cela, le Comité International Olympique et les organisateurs de Tokyo continuent à avancer. Le CIO, qui compte sur la vente de droits de diffusion pour 73% de ses revenus, a vu sa trésorerie bloquée par le report. Le Japon a déjà investi au moins 15 milliards de dollars pour organiser les Jeux olympiques, et les audits nationaux suggèrent que ce montant pourrait être le double. Tout sauf 6,7 milliards de dollars est de l’argent public.

Dans un éditorial de cette semaine, le British Medical Journal a interrogé le Japon et le CIO sur la poursuite des Jeux olympiques. Les organisateurs ont déclaré que les Jeux olympiques seraient «sûrs et sécurisés», ce que l’éditorial a contesté.

« Bien que la détermination soit encourageante, il y a eu un manque de transparence sur les avantages et les risques, et les événements internationaux de rassemblement de masse tels que Tokyo 2020 ne sont toujours ni sûrs ni sécurisés », a déclaré l’éditorial.

Jeudi, le ministre du gouvernement en charge du déploiement des vaccins au Japon, Taro Kono, a déclaré que même si les Jeux olympiques se poursuivaient, il se pourrait qu’il n’y ait pas de fans d’aucune sorte sur les sites. Il a dit qu’il est probable que les Jeux olympiques devront se tenir dans des lieux vides, d’autant plus que les cas affluent à travers le pays.

Les fans de l’étranger ont déjà été exclus.

Hashimoto, qui avait dit précédemment qu’une décision sur les lieux viendrait en avril, a semblé repousser cette échéance. Elle n’a pas été interrogée sur la suggestion de Kono et n’a pas soulevé la question ni la contester.

«En avril, j’aimerais définir l’orientation de base», a-t-elle déclaré. « Le moment du jugement final – nous devons également surveiller la situation de la pandémie et nous devons rester flexibles pour cela. »

Les organisateurs avaient espéré générer 800 millions de dollars grâce à la vente de billets. Une grande partie de ces revenus sera perdue et le gouvernement japonais devra couvrir le déficit.

Aucun fan d’aucune sorte ne pourrait simplifier les choses. Les organisateurs peuvent alors se concentrer uniquement sur 15 400 athlètes olympiques et paralympiques entrant au Japon et restant dans une bulle dans les villages des athlètes, sur les sites d’entraînement et sur les sites de compétition. Des dizaines de milliers de juges, de fonctionnaires, de médias et de diffuseurs devront également entrer au Japon.

Le déploiement du vaccin au Japon a été lent, moins de 1% d’entre eux ayant été vaccinés. Les chiffres seront meilleurs dans trois mois, mais contrasteront fortement avec l’entrée de non-japonais dans le pays. On s’attend à ce qu’un grand pourcentage de ceux-ci soient vaccinés, y compris les athlètes.

Hashimoto a déclaré que les athlètes japonais n’étaient pas une «priorité» pour la vaccination. Mettre les athlètes en tête de file a été largement opposé au Japon.

Le CIO a déclaré que la vaccination n’était pas obligatoire pour participer aux Jeux olympiques. D’un autre côté, le président du CIO, Thomas Bach, n’a laissé aucun doute sur la volonté du plus grand nombre d’athlètes possible de se faire vacciner.

Le ministre japonais des Jeux olympiques, Tamayo Marukawa, a déclaré vendredi aux journalistes que le gouvernement envisageait de réaliser des tests viraux quotidiens sur les athlètes pendant les jeux afin de garantir la sécurité. Les plans précédents prévoyaient des tests de virus tous les quatre jours.

Marukawa a également déclaré que le gouvernement ne parlait pas de donner la priorité aux athlètes pour la vaccination.

Jeudi, la deuxième plus grande région métropolitaine d’Osaka au Japon a enregistré 1208 nouveaux cas. C’était le troisième jour consécutif que les nouveaux cas dépassaient les 1000. Tokyo a atteint 729, son total le plus élevé en plus de deux mois.

Le Japon a attribué 9500 décès au COVID-19, bon par rapport aux normes mondiales mais médiocre par les résultats en Asie.

Vendredi, le gouvernement national devait ajouter quatre autres préfectures à celles déjà sous «quasi-état d’urgence». Cela porte le total à 10 et inclut désormais les voisins de Tokyo Kanagawa, Chiba et Saitama.

AP Olympics: https://apnews.com/hub/olympic-games et https://twitter.com/AP_Sports

Copyright 2021 The Associated Press. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou redistribué sans autorisation.



#directeur #des #Jeux #olympiques #Tokyo #déclare #nouveau #les #matchs #seront #pas #annulés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *