L’Avalanche du Colorado devrait être le favori de la Coupe Stanley en raison de son succès

Vues: 9
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 10 Second

Différentiel d’objectifs à force uniforme

Différentiel de tir uniforme

Le succès vient du fait que Bednar n’a plus besoin de s’appuyer principalement sur Nathan MacKinnon pour créer des objectifs. MacKinnon, 17 buts en 40 matchs, fait certes sa part, mais l’Avalanche obtient également le score de Mikko Rantanen (26 buts), Gabriel Landeskog (16 buts), Joonas Donskoi (15 buts), Brandon Saad (15 buts), André Burakovsky (14 buts) et Nazem Kadri (10 buts). Aucune équipe n’a plus de patineurs avec au moins 10 buts cette saison. De plus, deux des défenseurs du Colorado, Samuel Girard et Cale Makar, ont au moins 30 points. Aucune autre équipe n’a plus d’un défenseur avec autant de points en 2020-2021.

La profondeur a rendu très difficile la confrontation des lignes contre le Colorado. La ligne Landeskog-MacKinnon-Rantanen a battu ses adversaires 31 à 12 à force égale, donnant au trio le troisième meilleur différentiel de buts parmi les compagnons de ligne partageant au moins 200 minutes de temps de glace ensemble. Burakovsky, Saad et Kadri ont battu leurs adversaires 13 à 10, les plaçant parmi les 20 meilleurs combos avant pour le différentiel de buts. La seule autre équipe avec deux lignes avant dans le top 20 cette année sont les Islanders de New York (avant la blessure d’Anders Lee) et les Golden Knights de Vegas.

Avalanche du Colorado 2020-21

Landeskog-MacKinnon-Rantanen

O’Connor-Bellemare-Calvert

Les paires défensives du Colorado sont plus impressionnantes, quel que soit le combo que Bednar choisit de déployer. Makar et Devon Toews ont aidé l’équipe à obtenir un différentiel de buts à force égale de plus-11 (18 à 7) et un différentiel de tirs de plus-41 (127 à 86) en 233 minutes de jeu. Girard et Toews ont également incliné la glace, menant l’Avalanche à un avantage de 17 contre 7 pour les buts marqués et de 154 contre 96 pour les tirs au but. Toews et Ryan Graves ont partagé la glace pendant 134 minutes à force égale, ce qui s’est traduit par un différentiel de buts de plus-5 (7-2) et un différentiel de tirs de plus-27 (73 à 46).

Sept paires défensives ont été utilisées par Bednar pendant plus de 100 minutes et la seule qui n’est pas sur la glace pendant au moins 60% des buts marqués à force égale est Graves et Girard. Cependant, une partie de cela pourrait être attribuée à la malchance. Après avoir pris en compte la qualité et le volume des tirs que ces deux-là ont vus, 61% des buts auraient dû jouer en leur faveur plutôt que les 20% qui l’ont fait.

«Nous aimons la façon dont l’équipe se réunit, nous aimons la façon dont elle joue», a déclaré le directeur général d’Avalanche, Joe Sakic, aux journalistes à la date limite des échanges. «La direction, les partisans et tout le monde dans le vestiaire croient que le moment est venu de concourir pour la coupe Stanley.

Cette évaluation semble certainement juste. Les prévisions à Moneypuck donnent au Colorado une chance de 12 pour cent de tout gagner cette saison, moins de deux points de pourcentage de moins que Vegas, leader de la ligue. Le rapport sur les probabilités des séries éliminatoires de Hockey Reference est plus optimiste et donne au Colorado un sommet dans la ligue 15 pour cent de chance être la dernière équipe à patiner en 2020-2021. Les parieurs croient également en cette équipe. L’Avalanche est devenu le favori des paris pour remporter la Coupe Stanley de cette année dans divers livres de sport, prenant la première place du Lightning de Tampa Bay et devançant les Golden Knights et les Maple Leafs.

#LAvalanche #Colorado #devrait #être #favori #Coupe #Stanley #raison #son #succès

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *