La police arrête des participants au forum de l’opposition russe

Vues: 17
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 8 Second

OVD-Info, un groupe indépendant de surveillance des arrestations et de la répression politique, a déclaré que plus de 170 participants au forum avaient été arrêtés. Parmi eux, il y avait Ilya Yashin, un politicien de l’opposition qui dirige l’un des districts municipaux de Moscou; l’ancien maire d’Ekaterinbourg Yevgeny Roizman; et Yulia Galyamina, membre du conseil municipal de Moscou.

«Leur objectif était de dissuader les gens de s’engager dans la politique», a déclaré Andrei Pivovarov, un politicien qui a aidé à organiser le forum, dans une vidéo d’un fourgon de police.

Pivovarov a joué un rôle de premier plan dans Open Russia, un groupe financé par le magnat russe auto-exilé Mikhail Khodorkovsky. Khodorkovsky a déménagé à Londres après avoir passé 10 ans en prison en Russie pour des accusations largement considérées comme une vengeance politique pour avoir contesté le régime du président Vladimir Poutine.

Une loi de 2015 a introduit des sanctions pénales pour l’appartenance à des organisations «indésirables». Le gouvernement a utilisé la loi pour interdire environ 30 groupes, dont Open Russia.

Une loi antérieure obligeait les organisations non gouvernementales qui reçoivent des financements étrangers et se livrent à des activités vaguement qualifiées de politiques à s’enregistrer comme «agents étrangers».

Les lois ont été largement critiquées dans le cadre des efforts du Kremlin pour étouffer la dissidence, mais les autorités russes les ont décrites comme une réponse appropriée aux prétendus efforts occidentaux pour saper le pays.

La répression policière du forum de samedi fait suite à l’arrestation et à l’emprisonnement du chef de l’opposition russe, Alexei Navalny.

L’ennemi politique le plus déterminé du président russe Vladimir Poutine a été arrêté le 17 janvier à son retour d’Allemagne, où il a passé cinq mois à se remettre d’un empoisonnement par un agent neurotoxique qu’il attribue au Kremlin. Les autorités russes ont rejeté l’accusation.

Le mois dernier, Navalny a été condamné à 2 ans et demi de prison pour avoir violé les conditions de sa probation lors de sa convalescence en Allemagne – des accusations qu’il a rejetées comme une vendetta du Kremlin. Son arrestation et son emprisonnement ont déclenché une vague de manifestations dans toute la Russie, à laquelle les autorités ont répondu par une répression massive.

Le gouvernement a intensifié sa répression contre l’opposition avant les élections législatives prévues pour septembre alors que la popularité du principal parti soutenu par le Kremlin, Russie unie, a diminué.

Copyright 2021 The Associated Press. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou redistribué sans autorisation.

#police #arrête #des #participants #forum #lopposition #russe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *