La NFLPA dit aux joueurs de ne pas assister aux entraînements volontaires de l’intersaison, invoquant des problèmes de coronavirus

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 52 Second

« Nous nous trouvons toujours au milieu d’une pandémie sans plan complet pour garder les joueurs aussi sûrs que possible, mais les équipes font pression sur les joueurs pour qu’ils assistent à des entraînements volontaires », a déclaré la NFLPA dans un communiqué. publié sur le compte Twitter de son directeur exécutif, DeMaurice Smith. «Le syndicat a informé les joueurs qu’étant donné le risque continu d’exposition et l’objectif d’une saison complète de la NFL 2021, ils ne devraient pas assister à ces entraînements volontaires. C’est la décision de chaque joueur, mais notre conseil est de continuer à faire preuve de beaucoup de prudence étant donné l’environnement actuel.

Le syndicat a réitéré sa position dans une note envoyée à tous les joueurs mardi par Smith et JC Tretter, le centre de Cleveland Browns qui est le président de la NFLPA. Les joueurs de trois équipes – les Broncos de Denver, les Seahawks de Seattle et les Buccaneers de Tampa Bay – annoncés à travers la NFLPA qu’ils n’assistera pas aux entraînements volontaires hors saison.

La majeure partie du programme hors saison de chaque équipe pour les joueurs est volontaire, bien que les équipes soient également autorisées à organiser des minicamps obligatoires. Certains joueurs ont des bonus inscrits dans leurs contrats qui les incitent à participer à des séances d’entraînement hors saison. Tretter et la NFLPA ont soutenu que les pratiques hors saison sur le terrain et en personne créent des risques inutiles pour la santé et la sécurité des joueurs, arguant que la qualité du jeu la saison dernière n’a pas été diminuée après l’intersaison 2020 entièrement virtuelle.

Mais certains entraîneurs et équipes rétorquent que les pratiques de l’intersaison sont bénéfiques, en particulier pour les jeunes joueurs. Les équipes ont suivi des protocoles stricts la saison dernière et la ligue semble croire qu’il est plus sûr pour les joueurs de s’entraîner dans les installations de la NFL qu’ailleurs. Selon une personne familière avec le point de vue de la ligue, les Broncos ont fait participer 22 joueurs à des entraînements informels dans leur établissement cette intersaison. Une douzaine d’équipes ont eu 15 joueurs ou plus dans leurs installations pour des entraînements informels.

La ligue a fait un autre pas mardi vers, à son avis, rendre les installations des équipes plus sûres. La NFL a déclaré aux équipes dans un mémo que les entraîneurs et autres membres du personnel doivent être vaccinés contre le coronavirus, à moins d’une exemption valide, pour être autorisés à travailler avec les joueurs.

« Les employés de niveau 1 et 2 (autres que les joueurs) devraient être vaccinés à moins qu’ils n’aient un motif médical ou religieux de bonne foi pour ne pas le faire », a déclaré la ligue dans son mémo. «Tout membre du personnel qui refuse de se faire vacciner sans raison religieuse ou médicale ne sera pas éligible au statut de niveau 1 ou 2 et ne sera donc pas autorisé à accéder à la zone restreinte ‘football uniquement’ et ne pourra pas travailler directement ou à proximité immédiate de joueurs. »

La ligue l’a déjà dit n’imposerait pas la vaccination des joueurs mais encouragerait et inciterait les joueurs à se faire vacciner. Une personne familière avec le point de vue de la NFLPA a déclaré à l’époque que cela était cohérent avec les discussions des parties sur le sujet jusqu’à ce point.



#NFLPA #dit #aux #joueurs #pas #assister #aux #entraînements #volontaires #lintersaison #invoquant #des #problèmes #coronavirus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *