La gentrification a effacé de nombreux espaces de rassemblement Black LGBTQ. Un groupe d’artistes a réalisé un film pour commémorer l’un de ces centres d’art et d’activisme des années 80.

Vues: 13
0 0
Temps de lecture:41 Second

« Dans les années 80, lorsque le sida atteignait sa plénitude et détruisait notre communauté LGBTQ, l’art était un moyen de créer des espaces que nous pouvions posséder et contrôler et nous pouvions dire que c’étaient les nôtres », a déclaré Rayceen Pendarvis, militant de longue date pour les droits des homosexuels et des transgenres et animatrice de l’émission de radio « Ask Rayceen ». « Nous étions libres dans ces espaces. Nous n’étions pas limités par la façon dont la société nous voyait. Ou comment il a essayé de nous détruire. Dans ces espaces, nous étions des rois, nous étions des reines, nous étions des créateurs. Nous étions libres de raconter nos histoires sans que personne ne modifie notre vérité. »

#gentrification #effacé #nombreux #espaces #rassemblement #Black #LGBTQ #groupe #dartistes #réalisé #film #pour #commémorer #lun #ces #centres #dart #dactivisme #des #années

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *