La Chine peut-elle sortir de son tapis roulant immobilier ? Pas probable

Vues: 11
0 0
Temps de lecture:45 Second

Malgré l’avertissement de Xi selon lequel « le logement est fait pour vivre et non pour la spéculation » et les demandes régulières du gouvernement aux banques de réduire les prêts immobiliers et d’augmenter le flux de crédit aux petites entreprises, la part des fonds destinés à l’industrie a augmenté. Les prêts immobiliers ont augmenté à plus de 27% du total des avances en yuans, contre moins de 20% il y a dix ans, selon les données de la Banque populaire de Chine. De plus, c’est certainement un euphémisme – du moins selon le principal régulateur bancaire du pays, qui devrait le savoir. Guo Shuqing, président de la Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances, a écrit l’année dernière que la part réelle des prêts immobiliers était plutôt de 39%, soit 70 000 milliards de yuans (10,8 000 milliards de dollars).

#Chine #peutelle #sortir #son #tapis #roulant #immobilier #Pas #probable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *