Faim provoquée par la pandémie de coronavirus, la flambée des prix des aliments aggrave les inégalités

Vues: 2
0 0
Temps de lecture:40 Second

Dans la ville de Goshen, le bidonville nommé d’après la terre biblique que les Juifs ont fui dans l’Exode, Le père de Milinka et Luis Miguel, chauffeur de moto-taxi, et leur mère, une ouvrière d’une usine de jouets qui a perdu son emploi pendant la pandémie, ont vu leurs revenus s’effondrer l’année dernière. Ils survivent maintenant avec environ 9 $ par jour. La majeure partie de cela couvre l’eau, l’électricité, le gaz et les données cellulaires afin que leurs enfants puissent se connecter aux classes virtuelles. Ils déjeunent dans une « marmite commune » – une station de restauration de fortune du genre qui apparaît maintenant dans les quartiers pauvres de la capitale où des voisins démunis se mettent en commun et partagent de maigres rations.

#Faim #provoquée #par #pandémie #coronavirus #flambée #des #prix #des #aliments #aggrave #les #inégalités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *