Explorer le monde de l’art après la pandémie: un critique le cartographie

Vues: 21
0 0
Temps de lecture:41 Second

Commençons par l’Egypte. En août de l’année dernière, le leader autoritaire Abdel Fatah al-Sissi avait arrêté plus d’une douzaine de personnes pour avoir critiqué la politique de son gouvernement réponse à la pandémie. Pendant la crise, l’Égypte a surtout continué d’investir massivement dans les infrastructures, dont deux nouveaux musées. En avril, dans un spectacle surréaliste avec des camions spécialement construits, de la musique, des éclairages et des pompes militaires, 22 momies du principal musée d’archéologie du Caire ont défilé sur cinq kilomètres dans les rues du nouveau Musée national de la civilisation égyptienne. Et à un moment donné cette année, un autre nouveau musée massif à Gizeh, consacré aux trésors égyptiens antiques, devrait ouvrir ses portes. Quand ce sera le cas, ce sera le plus grand musée archéologique du monde.

#Explorer #monde #lart #après #pandémie #critique #cartographie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *