Encore une fois dans les années 70: Washington a eu une semaine chaude

Vues: 7
0 0
Temps de lecture:54 Second

Dans l’après-midi de vendredi, Washington a atteint 70 degrés pour le quatrième jour de la semaine. Cela nous a permis de dire que, quel que soit l’avenir, nous avions essayé le printemps et cela nous paraissait sympa.

Vendredi, nous ne sommes peut-être pas allés aussi loin dans les années 70 que mardi, mercredi ou jeudi. Mais à 16 heures à Washington, le thermomètre a enregistré 70 sur le nez.

Le mercure se préparait à atteindre ce sommet lorsque le président Biden, sans manteau d’hiver, a commencé à parler au soleil dans la roseraie de la Maison Blanche.

Quoi que quelqu’un ait pu penser à la substance des propos du président, il semblait possible d’être à la fois précis et non partisan en exprimant son admiration pour l’après-midi.

Un message tacite semblait être que, quelle que soit notre politique, nous avions été dotés d’heures lumineuses pour être enviés par les habitants des climats plus froids.

Si le printemps n’était vraiment pas là pour rester, il était difficile d’éluder l’idée qu’il reviendrait.

#Encore #une #fois #dans #les #années #Washington #une #semaine #chaude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *