Critique du restaurant Spanish Diner : José Andrés apporte une cuisine réconfortante à Bethesda

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:37 Second

Les œufs ont leur propre page, en partie parce que «les Espagnols mettent des œufs sur beaucoup de choses», mais aussi pour souligner le lien avec les convives américains, explique Lugo, 30 ans, originaire de Porto Rico dont la grand-mère maternelle est espagnole. Effectivement, les clients peuvent commander deux, quatre ou six œufs sur des pommes de terre frites, des assiettes pouvant être accessoirisées avec différentes viandes, notamment du jambon et du boudin. Les huevos rotos rendent hommage à Casa Lucio, la destination de restauration rustique à Madrid. Pour obtenir des bords bruns en dentelle et des jaunes qui coulent, Spanish Diner fait cuire les œufs dans l’huile d’olive à feu vif.

#Critique #restaurant #Spanish #Diner #José #Andrés #apporte #une #cuisine #réconfortante #Bethesda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *