Critique du restaurant Caribbean Plate: le propriétaire Rod O’Savio est un cuisinier autodidacte qui se montre à la hauteur

Vues: 42
0 0
Temps de lecture:44 Second

O’Savio et son équipe ont un don pour les viandes saccadées, ce qui peut sembler étrange pour ceux qui pensent que tout plat appartenant à la catégorie « jerk » doit être grillé avec du bois et/ou du charbon de bois, de préférence le bois vert d’un piment qui couve dans un trou fraîchement creusé dans la terre. Comme je l’ai noté récemment avec O’Savio’s jerk club sandwich, il s’appuie sur un four, pas un grill, pour ses viandes jerk. Il peut sacrifier la fumée, mais il ne lésine pas sur les épices. Ses plats jerk s’appuient sur l’assaisonnement Walkerswood, mais ils sont également saupoudrés d’épices sèches qu’O’Savio importe de la Jamaïque, généralement dans sa propre valise. C’est un mélange personnalisé de piment de la Jamaïque, de poivre noir, d’ail, d’oignons, de sel et d’aromates plus doux.

#Critique #restaurant #Caribbean #Plate #propriétaire #Rod #OSavio #est #cuisinier #autodidacte #qui #montre #hauteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *