Critique du livre China Coup: The Great Leap to Freedom de Roger Garside et The Gate to China: A New History of the People’s Republic and Hong Kong de Michael Sheridan

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:45 Second

Le récit de Sheridan a pas mal de défauts. Il passe la première moitié du livre embourbé dans les mauvaises herbes des négociations diplomatiques de la Grande-Bretagne avec la Chine sur l’avenir de Hong Kong, luttant pour trouver des moyens de rendre le compte coloré sans ajouter beaucoup de nouvelles perspectives. Les dernières parties du livre, qui couvrent la dernière décennie de bouleversements à Hong Kong, se lisent comme un long reportage mis à jour à plusieurs reprises. Dans l’ensemble, pour un lecteur américain, le livre semble trop écrit pour un public britannique : il s’attarde sur des débats intra-britanniques, et les hauts fonctionnaires britanniques sont régulièrement identifiés non seulement par leurs universités (Oxford, Cambridge) mais par quels collèges ils y ont fréquentés. (Balliol, St. John’s), et parfois aussi par leurs pensionnats.

#Critique #livre #China #Coup #Great #Leap #Freedom #Roger #Garside #Gate #China #History #Peoples #Republic #Hong #Kong #Michael #Sheridan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *