Critique du livre « Avec les dents » de Kristen Arnett

Vues: 10
0 0
Temps de lecture:36 Second

Le roman s’ouvre à Orlando, avec un moment d’ennui ordinaire et de terreur extraordinaire : Sammie laisse son fils, Samson, seul sur la balançoire un instant pendant qu’elle jette son déjeuner à moitié mangé. Lorsqu’elle se retourne, un homme sort du terrain de jeu en tenant la main de Samson. Elle court, elle saute une clôture, elle crie, mais personne ne semble l’entendre, pas même son fils. « Samson se tenait juste là à côté de lui », écrit Arnett. « Elle pouvait voir les lèvres de l’homme bouger, mais elle ne pouvait distinguer aucun des mots. Son fils, silencieux toute la journée, leva les yeux vers l’homme et sourit. En fait souri. Sourire à pleines dents.

#Critique #livre #Avec #les #dents #Kristen #Arnett

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *