Comment Covid alimente la crise de la dette parmi les démunis mondiaux

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:43 Second

L’Amérique latine représentait près d’un tiers des décès dus au Covid-19 dans le monde à la mi-2021, même si elle n’abrite que 8 % de la population mondiale. L’Argentine, le Belize, l’Équateur et le Suriname ont tous fait défaut sur leurs emprunts pendant la pandémie, déclenchant des comparaisons avec la soi-disant décennie perdue des années 1980, lorsque les pays lourdement endettés sont tombés comme des dominos dans des récessions prolongées. En Afrique subsaharienne, où 40 millions de personnes pourraient retomber dans la pauvreté à cause de la pandémie, la Zambie a fait défaut l’année dernière. L’Éthiopie et le Tchad essayaient de retravailler leurs obligations. Au total, environ une demi-douzaine de pays, dont le Sri Lanka, ont des obligations libellées en dollars qui se négociaient à des rendements supérieurs à 10 %, signe de détresse.

#Comment #Covid #alimente #crise #dette #parmi #les #démunis #mondiaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *