Comment c’était à bord de la première croisière post-pandémique depuis un port américain

Vues: 27
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 11 Second

Sur la croisière de sept jours, nous avons eu trois jours en mer et trois jours à terre. Chaque soir, je recevais dans ma cabine un programme d’activités et un cadeau, comme une boîte de beignets ou un verre à vin gravé. La plupart des diversions à bord impliquaient de l’alcool, des anecdotes, des consultations anti-âge ou de la musique en direct. J’ai passé énormément de temps au Oceanview Cafe, où les mesures de sécurité du navire étaient exposées. En plus d’un stand Purell et d’un évier pour se laver les mains à l’entrée, tous les ustensiles en libre-service du buffet avaient été supprimés. Rien ne vous rend plus conscient de la taille de vos portions que de devoir demander à un serveur une cuillerée de riz frit, et une autre, et une autre. Au comptoir des fromages et des fruits secs, un membre de l’équipe a eu du mal à cueillir les abricots à l’avant de la caisse avec une paire de minuscules pinces. J’ai arrêté de la torturer après trois morceaux. Il y avait un vestige de l’époque pré-pandémique : la station de boissons. Nous avons été autorisés à nous verser du thé, du café, de l’eau et du jus, bien qu’un panneau nous ait rappelé de ne pas remplir nos tasses de glaçons – une règle créée pour lutter contre un autre virus, le norovirus.

#Comment #cétait #bord #première #croisière #postpandémique #depuis #port #américain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *