‘Boyz n the Void’, par la critique de livre de G’Ra Asim

Vues: 9
0 0
Temps de lecture:36 Second

Cette première scène sert de thème récurrent dans «Boyz N the Void», le premier livre d’Asim. Noir, jeune et doué de principes, franc-parler, Asim se retrouve souvent incompris ou réprimandé par les enseignants, les collègues, les amis, la famille, les camarades de groupe et les intérêts romantiques. Se décrivant au cours de ses années formatrices comme «un mécontent académiquement renfermé avec une allergie à l’autorité», Asim trouve refuge – comme tant d’autres mécontents opposés à l’autorité – dans le punk rock. Mais être un enfant noir passionné par le punk rock, c’est attirer encore plus d’incompréhensions et de confusion, et Asim se retrouve à cheval sur deux mondes opposés, sans pouvoir occuper pleinement l’un ou l’autre.

#Boyz #Void #par #critique #livre #GRa #Asim

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *